Vin
La Gloire de mon Père 2015 - Château Tour des Gendres

La Gloire de mon Père 2015 - Château Tour des Gendres

  • Type. Cotes de bergerac
  • Producteur. Château Tour des Gendres
  • Millésime. 2015
  • Couleur. Rouge
  • Pays. France
  • Région. Sud ouest
  • Degrés. 13.00 °
  • Cépages. Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Merlot, Malbec

Ce vin à la teinte rouge sombre montre une belle intensité au nez et s'exprime sur des notes de réglisse mentholée et de mûres. Quelques nuances toastées et boisées accompagnent ces fruits noirs. La bouche est souple et élégante avec des tannins fin, le tout dans un bel équilibre. Ce vin est à déguster avec un confit de canard ou un magret grillé.

14,90
Bouteille de 75 cL
Prix par litre : 19.87 €
  • Instant de consommation.

    Repas
  • Niveau de garde.

    3 à 5 ans
  • Température de service.

    16 - 18°C
  • Notes de dégustation.

    Robe. Rouge profond aux reflets violets.
    Nez. Fruits noirs, chocolat, réglisse, violette.
    Bouche. Généreuse avec une structure tannique dense.
  • Région.

    SUD OUEST

Le domaine

Le vignoble des Gendres est connu depuis le 12ème siècle comme étant la ferme viticole du château de Bridoire, propriété des Gendres. C’est d’ailleurs ce propriétaire de l’époque qui donna son nom à ce vignoble qui fut malheureusement détruit par le Phylloxéra au début du 19ème siècle. Aujourd’hui, et malgré les efforts de la famille de Conti pour le replanter, ce vignoble ne couvre qu’un dixième de sa surface d’antan.

Le vigneron

En 1925, Vincenzo de Conti s’installe dans la Sud-Ouest avec sa femme et ses enfants et reprend donc la propriété des gendres. C’est alors une exploitation agricole où sont élevés quelques chevaux. C’est Luc, appartenant à la troisième génération de la famille, qui se lance le premier dans la viticulture avec l’acquisition de quelques hectares de vieilles vignes et les premiers travaux de replantations de vignes. Il est quelques années plus tard par son cousin Francis qui ajoute ses 20 hectares de vigne à l’exploitation et qui est aujourd’hui en charge de la culture de la vigne.